Divers

Comment utiliser convenablement un rasoir coupe choux ?

rasoir coupe choux

Vous venez de vous procurer un rasoir coupe choux pour bénéficier d’un rasage de qualité ? Comme vous le savez, il n’est pas souvent facile de manier un tel accessoire. Dans tous les cas, prenez votre temps. Pour réussir un rasage traditionnel avec celui-ci, tout n’est qu’une question d’entrainement et d’habitude. Nos conseils pour bénéficier d’une nouvelle expérience de rasage avec un rasoir coupe choux.

Ce qu’il faut savoir avant d’utiliser un rasoir coupe choux

Il faut d’abord préciser que l’utilisation d’un rasoir coupe choux ne se fait pas de la même manière que celle d’un rasoir classique. Pour réussir votre rasage avec celui-ci, vous devez le maintenir selon un angle précis. L’angle préconisé est de 30 °. Pour éviter d’avoir des microcoupures, il est déconseillé de mettre trop de pression. Outre cela, il n’est pas nécessaire de passer plusieurs fois la lame sur une même surface. 2 ou 3 passages peuvent bien suffire. Comme nous l’avons dit précédemment, prenez votre temps pour apprendre à utiliser le matériel. Procédez-y calmement et lentement.

Avant d’utiliser votre rasoir coupe choux,  vous devez d’abord commencer par casser votre lame en deux. Procédez-y sur la longueur. Cela fait, insérez l’une des lames dans l’emplacement dédié.

Pour réduire le risque de coupure durant le rasage, voici quelques conseils importants :

  • Faire le rasage le matin à jeun. La raison en est que durant ce moment, le sang circule encore moins ;
  • Prendre préalablement une douche chaude ou utiliser une serviette chaude en guise d’alternative. Laissez celle-ci sur la surface à raser pendant quelques minutes afin de rendre la peau plus souple et ainsi de réduire le risque de coupure.

Comment bien se servir d’un rasoir coupe choux ?

La première étape consiste à faire mousser le savon à barbe dans un bol. Cela se fait en utilisant un blaireau. Si vous ne disposez pas de savon à barbe, vous pouvez également utiliser de la crème à raser ou du gel de rasage.

Après cette brève préparation, vous pouvez ensuite procéder au rasage. Il est conseillé de commencer par les côtés, de poursuivre avec le menton et de finir avec la moustache. Assurez-vous que le rasoir coupe choux soit utilisé dans le sens du poil. Pour plus d’efficacité, tirez la peau en positionnant votre doigt derrière le rasoir.

Pour faire un deuxième rasage, appliquez à nouveau le savon à barbe, la crème de rasage ou encore le gel de rasage. Puis procédez au rasage de la même manière que précédemment. Mais cette fois-ci,  le sens du rasoir doit se faire en travers du poil. Après ce second passage, rincez votre visage.

Comment choisir convenablement son rasoir coupe-choux ?

Nombreux sont les paramètres à prendre en compte pour choisir convenablement un coupe-choux. Parmi ceux-ci, on cite :

  • Les dimensions du rasoir coupe-choux: le modèle le plus courant est doté d’une taille standard de 5/8ème ou 1.8 cm de large.  Malgré cela, vous pouvez aussi miser sur un rasoir étroit et un rasoir large. Le modèle standard cité précédemment est préconisé pour les débutants ;
  • Les caractéristiques de la lame, ou plus précisément son matériau (en acier carboné, en acier inoxydable ou encore en acier de damas)  et son profil (évidé, semi-évidé ou évidé sonnant) ;
  • Le nez du rasoir coupe-choux, pouvant être un nez rond, un nez français ou carré, ou encore un nez espagnol. Le nez rond est préconisé pour un débutant vu qu’il est plus facile à manier. Les autres types de nez sont préconisés pour les utilisateurs avancés ;
  • Le type de chasse, qui dépend essentiellement de vos gouts personnels.

Quel est le prix d’un rasoir coupe-choux ?

En ce qui concerne le prix d’un rasoir coupe-choux, celui-ci peut aller de 100 € à 1 200 €. Nombreux sont les facteurs qui influencent ce prix. En effet, les marques ne proposent pas le même prix même pour un produit de gamme identique. De plus, plus la taille du rasoir est importante, plus son prix est élevé. D’autres critères peuvent s’y ajouter, comme les finitions (polissage brillant ou satiné, dos travaillé, ajout de gravures et dorures, etc.) ou encore le matériau de la chasse (en bois précieux par exemple).

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *